Prendre le recul nécessaire…

Les événements tragiques qui viennent de se dérouler à Paris ne peuvent susciter sur l'instant qu'horreur et indignation. Ils doivent aussi, dans un deuxième temps, faire l'objet d'une véritable réflexion quant à la nature de l'agresseur et à la manière de le combattre. Cette réflexion doit être conduite calmement, en dehors de tout esprit polémique…

Lire la suite

Des programmes pour quelle histoire ? Un choix politique essentiel !

Cela pourra surprendre, mais je me réjouis de la polémique qu'ont fait naître, entre autres éléments de la réforme des collèges, les nouveaux programmes d'histoire. Tant que celle-ci suscitera les passions, rien ne sera tout à fait perdu : ces vieux débats, avec leurs outrances et leur mauvaise foi, montrent qu'en dépit de tout, notre…

Lire la suite

Dominique Borne,  » Pour quelle histoire de France ? »

Voilà un livre que je vous conseille de lire durant ce froid week-end (comme je l'ai fait durant le précédent). Parce qu'il tombe à pic. A tous ceux qui s'interrogent sur la source du mal qui nous ronge, il apporte en effet la meilleure réponse, à défaut d'un prompt soulagement. Si les Français souffrent de…

Lire la suite

Bref Hommage à Max-Pol Fouchet ( Clamecy 7/9/2013)

De tous les mérites que vous venez de reconnaître à Max-Pol Fouchet, poète, historien de l'art, journaliste, et dont témoigne cette exposition, il en manque un, néanmoins, que je dois m'empresser de rappeler. Sa biographie ne témoigne-t-elle pas qu'il fut un grand professeur de topographie et à ce titre toujours à l'endroit où il fallait,…

Lire la suite

Le courage en politique. (Note pour les rencontres de Strasbourg. » Sauver la politique » – Vendredi 14 juin)

"C'est à moi de le faire et maintenant" (Jankelevitch)   1) Qu'est-ce que le courage politique ?  - Si le courage, c'est faire ce que l'on doit, au mépris des risques et de la peur,  il n'existe que rapporté à une fin. Et s'il répond du coup à un "impératif moral", que "doit" le politique…

Lire la suite

Réponse à Éric Zemmour

Dans le Figaro de jeudi Éric Zemmour me fait l'amitié d'ouvrir le débat en commentant et discutant mon livre (Une histoire de la droite – Fayard 2013). Mais c'est aussitôt pour me dénier (c'est à dire de manière plus générale : à la gauche) le droit de faire l'histoire de son ancestral adversaire ! Il…

Lire la suite

Pour une histoire des droites.

S'il n'existe plus de déterminisme (et plus personne ne croit encore au sens de l'histoire), chaque parti a une hérédité. Héritier d'une histoire, il ne peut s'en détourner sans risque. Il en va ainsi à gauche…comme à droite. Et si celle-ci n'a jamais montré beaucoup d'enthousiasme pour ses origines (on peut la comprendre )les ignorer…

Lire la suite

La droite  » décomplexée » à l’épreuve de l’Histoire !

L'intervention du chef de l'Etat nous a si bien occupés ces derniers jours que l'on en aurait presque oublié la droite de Messieurs Fillon et Copé. Celui-ci, fidèle à sa stratégie, a pourtant cherché à se rappeler à notre bon souvenir enchaînant ces derniers jours motion de censure et conférence de presse, toutes deux censées…

Lire la suite

France-Allemagne : frapper un grand coup !

Les commémorations ont ceci de rassurant qu'elles redonnent vie, tous les dix ans en l'occurrence, à des événements fondateurs qui doués de cette nouvelle jeunesse, semblent se suffire à eux-mêmes. Ainsi de l'amitié franco-allemande que le souvenir du traité de 1963 suffirait à régénérer. C'est d'abord oublier qu'au delà du symbole – celui, si fort,…

Lire la suite

À propos d’un discours présidentiel…

Il est des crimes dont l'humanité ne pourra se libérer. Celui commis à l'égard de millions d'hommes, de femmes, d'enfants juifs, continuera à hanter chacun d'entre nous aussi longtemps que nous aurons conscience de ce que nous sommes. La monstruosité est donc partie de nous-même. Se souvenir, c'est ne pas l'oublier ! Mais où situer…

Lire la suite