Je pense que tu aborde ce sujet avec le seul critère possible : avec humanité.Les religieux sont victimes de leurs religions, seul l’humain doit entrer en jeu, c’est un sujet à aborder pas à pas humblement le reste n’est rien.
girard