Question écrite sur les mercenaires tchadiens en Libye

M. Gaëtan Gorce interroge M. le ministre d'État, ministre de la défense et des anciens combattants, sur la présence de nombreux mercenaires africains dans les rangs des troupes encore fidèles au colonel Kadhafi en Libye. Parmi ces hommes, accusés d'être les principaux auteurs des différents massacres perpétrés contre la population libyenne, se trouveraient de nombreux Tchadiens.

Les forces françaises étant présentes au Tchad dans le cadre l'opération Épervier et disposant de moyens d'informations et de renseignements importants en relation avec le gouvernement du Tchad, M. Gorce demande au ministre de la défense de bien vouloir lui indiquer s'il dispose ou s'il peut disposer rapidement d'informations permettant de confirmer ou d'infirmer d'éventuels mouvements de troupes ou de groupes armés du Tchad vers la Libye et, dans l'affirmative, si ces groupes appartiennent ou non, comme l'a évoqué récemment un article du Figaro, à la garde présidentielle tchadienne.

M. Gorce demande enfin au ministre de la défense ce que le gouvernement compte faire pour protéger les populations libyennes de toute intrusion d'éléments armés venant de pays voisins et susceptibles de contribuer à la répression sanglante dont il est victime.

2 réflexions sur « Question écrite sur les mercenaires tchadiens en Libye »

    Vous avez parfaitement raison d’agir sur ce sujet. Ce n’est un secret pour personne que le régime sanguinaire de Deby survit grâce au soutien militaire de la France. Ce sont les éléments français au Tchad (EFT) qui forment, renseignent et entretiennent la milice de Deby. Ce silence radio traduirait la complicité du gouvernement français sur l’envoie de miliciens de Deby en Libye qui répriment dans le sang les manifestants anti-Kadhafi.
    Pour info : Des informations de plus en plus précises, distillées depuis vendredi 18 Février, font état de ce que le gouvernement Libyen fait usage de mercenaires étrangers pour réprimer sans pitié les manifestants.
    Selon une source bien informée, Abadi Sahir, ancien directeur des services de renseignement du Tchad, dirigerait actuellement le commandement des mercenaires Tchadiens (plus de 2700) envoyés en Libye depuis la journée du vendredi 18 Février dernier.
    Selon nos dernières informations, une colonne de plusieurs véhicules, bourrés de plus de 3500 miliciens du président tchadien Idriss Deby Itno, aurait pour mission de partir d’Ounianga (localité située à l’extrémité Nord du Tchad) en renfort à Kadhafi – à bout de souffle – cette nuit, ou demain samedi 26 Février, en Libye en passant Koufra (ville située à 1.350 km au sud-est de la capitale libyenne, Tripoli).
    Lire sur: http://www.ndjamena-matin.com/article-tchad-renfort-des-miliciens-de-deby-en-libye-68055271.html

Laisser un commentaire