Un excellent texte que m’a fait connaître Fabien par un partage sur FB.
Cela me redonne espoir, et envie peut-être de revenir…
À suivre.